La composition d'une cigarette

Composition d'une cigarette

 cigarette-composition.jpg

Cette affiche a été crée pour une campagne publicitaire contre la cigarette  par la ligue contre le cancer. Elle montre 27 composants sur les 4000 presents mais montre egalement que certains sont mortels. On les reconnait par le symbole  poison.jpg

 

            Les 4000 composants du tabac subissent une pyrolyse lors de leur combustion autour des 800°C. La fumée comprend deux phases :

-une phase gazeuse : composée de monoxyde de carbone (CO), de diazote(Na2), d’hydrocarbures, de benzène(C6H6), de toluène(C7H8),d’acroléine (C3H4O) et de nombreux autres irritants.

-une phase particulaire : composée de nicotine, de goudrons, de benzopyrènes, de phénol, d’alcools, pour les principaux.

Nous allons étudier plus precisément deux espéces chimique toxiques la nicotine et le monoxyde de carbon; et deux classes de composants nefastes les goudrons et les epsèces irritantes.

 

  • Les goudrons 

Les goudrons sont des substances extrêmement toxiques et collantes. Les goudrons sont de puissants agents cancérigènes et mutagènes libérés lors de la combustion du tabac ; ils induisent des cancers par simple contact et sont responsables d’au moins 30% des cancers humains et de la quasi-totalité des cancers bronchiques. Ils tachent les dents et les doigts, se déposent sur les tissus pulmonaires et ont un effet nocif sur les tissus et les muqueuses. Au final, ils causent les cancers de la gorges et des poumons, ainsi que le cancer de la langue chez les fumeurs de tabac à rouler. Un fumeur qui fume un paquet par jour, soit 20 cigarettes par jour, inhale l’équivalent de deux pots de yaourts de goudron par an soit 250 mL. On trouve 10 mg de goudrons dans une cigarette classique.

 

goudron-et-poumons.jpg Cette image nous montre l'equivalent de goudron present dans les poumons d'un fumeur fumant environ 20 cigarettes par jour. Cette image provient d'un spot publicitaire americain qui presente les méfaits du tabac.

 

 

  • La nicotine

Alcaloïde du tabac, la nicotine est un liquide incolore. C’est une substance psycho-active, (elle agit directement sur le cerveau) et extrêmement nocive. Une goutte de nicotine placée devant le bec d’un oiseau suffit à le tuer ; de même, quelques grammes injectés à un cheval le tuent. Elle affecte aussi le système respiratoire et le système cardiovasculaire. Sa concentration dans la plante de tabac varie selon la partie de la plante, mais ce sont les industriels qui définissent le dosage souhaité dans une cigarette. C’est cette substance qui entraîne la dépendance physique à la cigarette et qui procure plaisir, détente, stimulation intellectuelle, action anxiolytique, antidépressive et coupe-faim.

nicotine.jpg 
 voici la representation d'une molecule de nicotine

 

 

  • Le monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique formé lors de la combustion de la cigarette. Il se fixe sur l’hémoglobine du globule rouge, à la place du dioxygène et empêche la bonne utilisation du dioxygène par l’organisme. Son affinité pour l’hémoglobine est 250 fois supérieure à celle du dioxygène. Le cœur, les muscles et le cerveau subissent directement ces effets néfastes. Pour contrer ces effets la fréquence cardiaque et la pression artérielle augmentent ce qui accroît les risques d’accident cardiaque et vasculaire. Un fumeur qui fume un paquet de cigarettes par jour voit son taux d’oxygène dans le sang réduit comme s’il était à une altitude de 2000 mètres.

 

 co-hemoglobine.jpgon peut voir sur ce schema le lieux de fixation du monoxyde de carbon sur l'hemoglobine.

 

 

 

  • Les irritants

Ils ont une toxicité directe sur le tapis mucocillaire par paralysie des cils des bronches, d’où la stase du mucus. L’évacuation des impuretés ne se fait plus, ce qui laisse s’accumuler toutes les scories du tabac. Les substances cancérigènes sont donc retenues, elles agissent également contre les défenses immunitaires. Par ailleurs, les irritants sont responsables des broncho-pneumopathies chroniques, obstructives et invalidantes.

cils.gifa gauche ont vois les cils d'une bronches saine alors qu'a gauche on voit les cils detruits par les irritants.

13 votes. Moyenne 4.08 sur 5.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site