Les effets sur la santé


 La cigarette a des effets nocifs sur la santé et sur l'organisme. Nous allons voir que beaucoup de complications surviennent en inhalant de la fumée de cigarette : Les cancers et Les maladies cardio-vasculaires et vasculaires.

 

Cancers  

 

CANCER : prolifération de cellules qui se développe mal dans l'organisme. La transformation d'une cellule normale en cellule cancérigène dérègle le système de contrôle de la cellule. Certaines cellules perdent leur capacité de croissance contrôlée : elles se divisent trop rapidement et croissent de façon désordonnée, formant une grosseur appelée tumeur.

 

Cancer du poumon

 

       La cigarette a des effets nocifs sur l'organisme. Nous allons voir ici que l'un de ces effets sont les cancers comme le cancer du poumon (c’est le cancer le plus causé par la fumée de cigarette). 

La cause la plus fréquente du cancer du poumon est bien évidemment la fumée de cigarette (80 à 90% causé par le tabac) et les signes d'un cancer du poumon sont la toux, des difficultés respiratoires, la survenue d'une toux chronique ou une modification de la toux, de l'hémoptysie (crachats de sang), des infections respiratoires à répétition, une dyspnée (difficulté à respirer), une fièvre prolongée, des douleurs thoraciques, un amaigrissement, une fatigue.

 

Le cancer du poumon n'a pas de symptôme au début, il se voit lorsqu'il y a apparition de métastases (prolifération de cellules cancéreuses dans le cerveau, les os, le foie, etc.). Pour traiter ce cancer plusieurs types de traitement existent, Il y a tout d'abord le traitement chirurgical ou opération (on enlève les parties atteintes par le cancer) et radiothérapie (rayons). Ensuite la chimiothérapie (injection de médicaments). Et enfin, le seul traitement qui marche : la prévention.

Alors que les traitements ne permettent de guérir qu'un malade sur 10, la disparition du tabagisme permettrait d'éviter 9 cancers du poumon sur 10 !

cindy-1.jpg
La surface du poumon est gris foncée

cindy-2.jpg

Source: Dr J-C Pache, Département de pathologie et immunologie, Université de Genève, Suisse

Ceci est une coupe d'un poumon avec un carcinome; les parties blanches correspondent au carcinome, les parties rouges au poumon sans tumeur. On voit que la tumeur a poussé le long des petits vaisseaux et qu'elle a ainsi fait un dessin des structures du poumon en blanc. Avec une telle propagation de la tumeur (on appelle "lymphangite carcinomateuse") la tumeur a déjà fait des tumeurs secondaires partout dans le corps.

Le cancer des bronches

 Alors que les autres cancers dus à la fumée de cigarette ont diminué, celui des bronches lui à augmenté de 2% a 50% depuis 1930. C'est aussi le 2éme cancer qui touche le plus les femmes (elle rattrape le taux des hommes). Le risque d'attraper ce cancer est multiplié par 50 (un paquet par jour) vis-à-vis d'un non-fumeur. Plus on fume jeune et plus tôt ce cancer apparaitra.

Dans le temps il y aura un développement de plus en plus important des cancers pulmonaires chez des sujets de plus en plus jeunes.

Le tabac est pratiquement seul en cause.

Les symptômes sont les suivants:  l'apparition d'une toux avec expectoration, ( toux très tenace qui ne cède pas aux traitements habituels et qui dure depuis plus de 3 semaines bien souvent), l'apparition des crachats sanglants, voire de véritables hémorragies, des manifestations d'infections broncho-pulmonaires à répétition, parfois, il existe un sifflement très particulier signalant l'obstruction incomplète des grosses bronches, des douleurs thoraciques, des difficultés respiratoires, des difficultés respiratoires, une dysphonie (enrouement), difficulté d'avaler, parfois des troubles du rythme cardiaque.

Les traitements possible sont la chirurgie (quand cela est possible), et la chimiothérapie

Le cancer des bronches devrait pouvoir éliminer, il suffit simplement d'arréter de fumer car c'est la plus grandes causes des cancers des poumona


Source : Dr J-C Pache, Département de pathologie et immunologie, Université de Genève, Suisse

cindy-3.jpg

Nous voyons ici une partie centrale de poumon. Au milieu on voit les bronches qui sont ouvertes et à côté les parties rouges et noirâtres sont le poumon en soi avec des saignements. Les boules blanches sont un Carcinome bronchique. Femme, fumeuse.

Le cancer de l'œsophage

     Le cancer de l'œsophage est présent à un taux très élevé dans les  pays suivants : la Chine, l'Afrique du Sud et l'Iran.

En France il y a 4300 nouveaux cas par an chez les hommes et 500 nouveaux cas chez les femmes. Le taux de ce cancer en France n'est pas très important cependant le nombre de touchés par an reste tout de même très élevé.

Les symptômes sont les suivants : dysphagie (difficulté à avaler), des douleurs au niveau du sternum ou de la partie supérieure du dos, une pression ou brûlure au niveau de la poitrine ou de la gorge, des vomissements ou fausses routes causés par les aliments, la baisse de l'état général, perte de poids et des vomissements de sang.

Là aussi plusieurs types de traitement existent. Tout d'abord le traitement chirurgical (ablation totale ou partielle d'une tumeur et de certains tissus avoisinants). Ensuite, la radiothérapie (destruction des cellules cancéreuses par des rayons X de haute énergie). Et pour finir, la chimiothérapie (administration de médicaments empêchant le développement et la propagation des cellules cancéreuses).

Cancer du larynx

Larynx : permet de produire du son et la parole, enferme les cordes vocales. 

Le cancer du larynx lui augmente petit à petit en France. Il y a une augmentation du cancer de 30% chez les fumeurs. Ce cancer est plus fréquent chez les hommes.

3 zones différentes peuvent être touchées

                  Au niveau de la glotte (site de la plupart des cancers du larynx)

                  Au niveau de la région supra glottique (partie au-dessus des cordes vocales qui comprend l'épiglotte)

                  Au niveau de la région sous-glottique (partie où le larynx rencontre la trachée)

 

Les symptômes sont les suivants : la dysphonie (changement de la voix : elle devient enrouée), la  dysphagie (difficultés à avaler) et odynophagie (douleurs en avalant pendant une longue période), un sentiment d'un corps étranger dans la gorge, des crachats qu’on ne peut pas expectorer, besoin de tousser et de la dyspnée (gêne à la respiration) douleurs qui irradient vers l’oreille

 Les traitements sont d'abord la chirurgie (ablation totale ou partielle d'une tumeur et de certains tissus avoisinants). Lors de ce type d’opération, on fait une sorte de trou au niveau du cou et à travers lequel le patient respire jusqu’à la fin de sa vie. Le patient perd la voix. Une canule en plastique insérée à l'intérieur du trou et une rééducation spécialisée permet de restituer la voix. La radiothérapie (destruction des cellules cancéreuses par des rayons X de haute énergie). Et pour finir la chimiothérapie (administration de médicaments empêchant le développement et la propagation des cellules cancéreuses).

Comme on peut le voir tout les cancers ont à peu près les mêmes traitements.

 

Les Maladies cardiovasculaires et vasculaires

Maladies cardiovasculaires : ensemble de maladies caractérisées par une atteinte des vaisseaux de l’organisme. En particulier des artères coronaires (qui nourrissent le muscle cardiaque), des carotides (qui alimentent le cerveau) et des artères irriguant les membres inférieurs. Le principal responsable de l’infarctus du myocarde, de l’accident vasculaire cérébral et de l’artériopathie oblitératrice des membres inférieurs est l'athérosclérose, elle-même favorisée par le tabagisme.

L'Athérosclérose (accumulation de dépôt dans les artères) est l'une des maladies vasculaires la plus fréquente.

Les conséquences de cette maladie sont l'apparition des lipides (principalement du mauvais cholestérol, dit "LDL-C"), des dépôts calcaires, plus d'autres particules. Toutes ces apparitions causent des lésions de l’artère

cindy4.jpg

Pour cette maladie aucun traitement n'a encore été trouvé, la seule solution est simple c'est de tout simplement arrêter la cigarette.

 

Broncho-pneumopathie chronique obstructive

 

cindy-5.jpg
 

La Broncho-pneumopathie Chronique Obstructive est une obstruction des bronches (engorgement des bronches), plus les années passent et plus la maladie s’aggrave progressivement, peu ou pas réversible en fonction du degré de la maladie. Cette obstruction est due à une inflammation chronique des bronches, essentiellement liée au tabac. 

Quelques Chiffres :

                  En 2004, 64 millions de personnes sont atteintes de la BCPO

                  En 2005, plus de 3 millions de personnes sont mortes de cette maladie

Les symptômes de la BCPO sont l’essoufflement (ou l’impression d’avoir besoin d’air), des expectorations anormales (mélange de salive et de mucus dans les voies aériennes) et une toux chronique. Les personnes atteintes de broncho-pneumopathie Chronique Obstructive s'essoufflent très vite, des activités de tous les jours peuvent être vraiment fatigantes et plus il y a progression de la maladie plus c'est difficile de monter quelques marches.

La BCPO est diagnostiquée de manière très simple, avec un simple test de spiromètrie (permet de montrer les volumes d’air qu’une personne est capable d’inspirer et d’expirer et la vitesse à laquelle l’air pénètre dans les poumons et en ressort).

Pour cette maladie, il n'y a aucun traitement qui puisse permettre la guérison complète : elle est incurable. Même si les traitements ne permettent pas la guérison totale de la BCPO, ils peuvent cependant aider à contrôler ses symptômes et à améliorer la qualité de vie des gens qui en souffrent. Certains médicaments peuvent améliorer l'essoufflement en ouvrant les principaux conduits aériens.


cindy-6.jpg

cindy-7.jpg

 cindy8.jpg


2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site